Mardi sur son 31 #14

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie et que j’ai découvert sur le blog Une vie des livres.

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

Avec Suzie, nous avons préparé une deuxième lecture commune dans le cadre du challenge de l’été : Le Joyau tome 1 de Amy Ewing.

J’ai déjà lu ce premier tome il y a un peu plus d’un an et j’avais adoré. A ce moment là je n’avais pas encore créé le blog et je n’avais donc pas pu vous partager ce coup de coeur. J’ai profité de la sortie du tome 3 il y a quelques mois et de la lecture de Suzie pour me replonger dans cet univers que je vous conseille les yeux fermés !
Voici l’extrait de la page 31 pour vous donner une petite idée de la vie de Violet :

« Un silence bienvenu règne dans la voiture. Je me palpe le poignet, où affleure le transmetteur qu’on vient de m’implanter sous la peau. Nous en avons toutes reçu un avant de quitter l’établissement. Le dispositif est seulement temporaire. La puce s’auto-détruira dans environ huit heures. Une manière pour Southgate de veiller à l’observation du règlement : tout ce qui se passe à l’intérieur de l’établissement est top secret. Interdiction de parler à notre famille des Augures. Interdiction de lui parler de la Vente aux Enchères.
La diligence nous dépose les unes après les autres. Je suis la dernière.
Parvenue devant chez moi, je me mets à trembler comme une feuille. Je tends l’oreille, à l’affût du moindre signe m’indiquant que ma famille est là, qu’elle m’attend. Je n’entends rien si ce n’est les battements frénétiques de mon sang dans mes tympans. Prenant mon courage à deux mains, je m’apprête à tourner la poignée quand les doutes m’assaillent. Et si ma famille avait fait mon deuil depuis longtemps ? Et si elle ne m’aimait plus, voire, pire, m’avait oubliée ?
Alors la voix de ma mère me parvient depuis l’extérieur du carrosse. Elle m’appelle timidement.
– Violet ?
J’ouvre la portière. »

Je trouve que ce petit passage fait très Harry Potter avec le retour dans la famille après un long séjour dans une école où l’apprentissage et les conséquences doivent rester secrets. On est pourtant à des années lumières de ce genre d’histoires. Si vous ne connaissiez pas cette saga, j’espère que cette extrait vous donnera envie de vous lancer 🙂

Et si Le Joyau se trouve dans votre PAL et que vous souhaitez vous aussi participer à la lecture commune, il est encore temps ! Rendez-vous sur livraddict pour en discuter et vous inscrire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s