Mardi sur son 31 #17

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie et que j’ai découvert sur le blog Une vie des livres.

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

J’honore une lecture commune organisée par Suzie du blog « A la page de Suzie » avec le hors-série de la saga Le Joyau de Amy Ewing : La maison de la Pierre.

Ce n’est pas du tout dans mes habitudes de lire deux livres en même temps mais je tiens à terminer cette lecture dans les temps pour pouvoir en discuter avec les autres lecteurs inscrits à la LC. Je pense qu’on sera nombreux à être affreusement indignés par ce qu’on y trouvera puisque ce hors-série présente l’histoire de Raven, la meilleure amie de Violet et son entrée dans le Joyau chez la duchesse de la Pierre. Cette dernière paraît particulièrement cruelle dans le tome 1 et Raven est un personnage avec du caractère. Le tout devrait être donc plutôt tendu !
Voici donc l’extrait de la page 31 :

« A contrecoeur, Frédéric me retire les menottes et la laisse. Je me frotte la nuque.
Il disparaît dans la pièce et je devine quelques robes blanches dans l’embrasure. La comtesse, le vieillard et moi poursuivons notre chemin. Nous nous arrêtons devant une porte à deux battants, surveillée par un valet qui se met au garde-à-vous en nous voyant approcher.
– Une seconde, dit la comtesse au moment où l’homme esquisse un mouvement vers la porte. (Elle se tourne vers moi.) Vous ne parlerez pas. Vous ne mangerez pas plus de trois bouchées de chaque plat. Trois. Je compterai. Vous n’essayerez pas de communiquer avec les autres mères porteuses. Si vous enfreignez une seule de ces règles, je vous coupe la langue, compris ?
Je hoche la tête sans hésitation, non seulement parce que je suis sûre qu’elle mettrait sa menace à exécution, mais aussi parce qu’elle a parlé des « autres mères porteuses ». Se pourrait-il que j’aie la chance de revoir Violet si vite ? »

On a ici un premier aperçu du caractère de la duchesse de la Pierre. Pour le coup, son discours ressemble énormément à la duchesse du Lac, la « maîtresse » de Violet, on verra donc comment son histoire évoluera ! 🙂

2 réflexions sur “Mardi sur son 31 #17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s