Resident Evil tome 7 : Zero hour de S.D. Perry

« Jusqu’à ce soir, elle n’avait pas cru aux zombies, ni aux bioarmes, ni aux conspirations de multinationales à la devanture humanitaire… »

Synopsis :

Elle n’a que dix-huit ans mais fait déjà partie des STA.R.S, commando-choc de la police de Raccoon City. Il en a vingt-six et a été condamné à mort pour le meurtre de vingt-trois personnes. Et pourtant Rebecca et Billy devront faire équipe toute une nuit, une interminable nuit dans le centre d’expérimentation d’Umbrella, cette redoutable compagnie qui fabrique des armes biologiques monstrueuses. A eux les petits zombies affamés, les king-kong surdimensionnés et les sangsues tueuses. Avec, en prime, une autodestruction programmée des lugubres locaux… La totale. Bienvenue sur le terrain de jeu du Dr James Marcus – savant complètement givré… et officiellement mort depuis dix ans.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Milady
  • Paru en : 2016
  • Nombre de pages : 288

~

Comme d’habitude, je vous déconseille de lire mon avis sur ce tome si vous n’avez pas encore commencé la saga. Si vous voulez en savoir plus sur les tomes précédents c’est par ICI 🙂

~

Mon avis :

      On démarre ce nouveau tome avec Rebecca Chambers qui apparaît dans les autres tomes. La petite originalité c’est qu’ici on ne se trouve pas dans la suite du combat des survivants contre Umbrella mais plutôt dans ce qui arrive avant le premier tome. Si vous suivez la saga, vous l’aurez donc compris, on suit le périple de l’équipe Alpha des STARS qui se crache sur le domaine du manoir et du laboratoire d’expérimentation avant même que le virus ne se soit complètement répandu.

Ce petit retour en arrière m’a pas mal perturbé tout au long de ma lecture parce que du coup j’essayais de faire le lien avec ce que je savais déjà. Ça m’a un peu gâché la fin du roman parce que je savais qu’elle ne repartirait pas d’Umbrella et surtout qu’elle serait seule.

Parce que oui, j’ai quand même eu une surprise : Rebecca évolue avec Billy, un condamné à mort qui a fui ses geôliers lorsqu’ils se sont fait attaqués par les monstres d’Umbrella. Malgré tout, on garde un goût de déjà-vu. Il y a pas mal « d’expérimentations » qu’on connaissait déjà via les autres romans et le « retour » du savant complètement dingue ne casse pas des briques non plus.

Voilà donc une petite déception d’avoir eu un retour en arrière qui n’apporte rien de particulier et perturbe plus qu’autre chose …

Ma note :

6/10

2 réflexions sur “Resident Evil tome 7 : Zero hour de S.D. Perry

  1. Pingback: Bilan programme spécial Halloween 2017 ! |

  2. Pingback: Bilan novembre 2017 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s