Homeland saison 1

 

Synopsis :

Huit ans après la disparition de deux soldats américains lors de l’invasion de Bagdad, l’un d’entre eux réapparaît, seul survivant alors que tout le monde le pensait mort depuis longtemps. Rapatrié aux États-Unis, il est accueilli chaleureusement par sa famille, ses amis et le gouvernement. Seule contre tous, l’agent de la CIA Carrie Mathison, qui a passé plusieurs années en Afghanistan, est persuadée que le héros est en réalité devenu un espion à la solde de l’ennemi, préparant la prochaine attaque terroriste sur le sol américain. Sans réelle preuve et montrée du doigt suite à un incident diplomatique qu’elle a déclenché quelques mois plus tôt, Carrie va devoir se battre pour prouver que ce qu’elle avance est la réalité…

Quelques petites infos :

  • Créé par : Gideon Raff et Howard Gordon
  • En : 2011
  • Genre : Drame, Thriller
  • Statut : En cours
  • Nombre d’épisodes pour la saison 1 : 13

Mon avis :

      Homeland est une série plutôt connue sans pour autant qu’on en entende parler particulièrement. Je l’ai démarré sur les conseils de ma sœur mais sans même lire le résumé et je suis très surprise d’avoir autant accroché !

On démarre la saison 1 avec Carrie qui est un agent brillant, aux multiples compétences, mais qui malheureusement pour elle n’hésite pas à franchir les limites pour aller jusqu’au bout de ce que lui dicte son instinct. Elle incarne vraiment le stéréotype de la femme totalement dévouée à son travail et dès les premiers épisodes on sent qu’elle fait une fixation sur le soldat rapatrié : Nicholas Brody.

Parallèlement on le suit lui, sa réinsertion dans sa famille, dans la société qu’il a quitté depuis 8 longues années. C’est un personnage étrange et en même temps, après tant d’années de captivité, on en vient à lui trouver des excuses pour tout ce qui nous paraît anormal.

Et c’est là ce qui capte le public ; la curiosité, le doute. Est-ce que Carrie a raison ? Est-ce qu’elle a tort ? On découvre tout doucement les personnalités et le passé de chacun ; tantôt pour leur donner raison, ensuite le contraire. Cette première saison est plutôt bien menée parce qu’on a finalement les réponses à nos question bien avant la fin et on reste accroché parce qu’il y a toujours plus d’interrogations, d’enjeux, de rebondissements.

Le terrorisme est un sujet malheureusement d’actualité mais ici se pose également la question du bien et du mal, de la vengeance et de la justice, de la guerre, de la religion, de la politique, de la limite entre la sécurité nationale et les droits de l’homme. Tous ses problèmes sont soulevés et je trouve que ça rend la série encore plus intéressante.

Ma note :

8/10

Bande annonce de la saison 1 :

3 réflexions sur “Homeland saison 1

  1. Je viens juste de finir de regarder la saison 1 et dès demain si j’ai le temps j’attaque la saison 2 (je suis complètement fan de Claire Danes !)
    Bonne soirée 🙂

    J'aime

  2. Pingback: Bilan Mars 2018 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s