Mardi sur son 31 #33

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie et que j’ai découvert sur le blog Une vie des livres.

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

Voici une des toutes premières relectures que je vous présente ! Il s’agit de Mercy Thompson tome 8 : La faille de la nuit de Patricia Briggs que Priscila du blog Le boudoir m’a affreusement donné envie de relire avant de passer aux tomes suivants (le 9 est dans ma PAL et le 10 sort à la fin du mois !).
Voici un extrait de la page 31 :

« Toc, toc.
Je me raidis, me hissai sur les bras et regardai Adam, puis le chat. Je secouai Adam par l’épaule, en vain : quelque chose le plongeait dans le sommeil. Vu que Médée subissait des effets similaires, je supposai que de la magie était à l’oeuvre.
J’étais insensible à certaines formes de magie, ce qui expliquait sans doute pourquoi cela ne m’affectait pas, mais ces coups persistants …
Toc, toc.
Ceux-là mêmes me conduisirent à penser que mon exclusion relevait peut-être d’un acte délibéré. Quelqu’un voulait me parler seul à seul. Ou s’en prendre à moi pendant qu’Adam se trouvait dans l’incapacité de venir à mon secours.
Je roulai hors du lit avant de sortir mon Sig Sauer du tiroir de la table de chevet. J’éjectai le chargeur rempli de balles en argent et le remplaçai par un autre muni de cartouches à tête creuse enrobées de cuivre. A ma connaissance, aucun loup-garou n’avait le pouvoir de forcer un alpha à dormir aussi profondément. Ce qui signifiait que j’avais affaire soit à un fae, soit à une sorcière, l’un, comme l’autre, susceptible d’être tué par une balle normale. J’en étais du moins presque sûre. Les sorcières, j’en étais certaine, tant qu’il ne s’agissait pas d’Elizaveta, mais les faes étaient plus problématiques. »

Du grand Mercy Thompson, incapable d’éviter les ennuis. Et quitte à en avoir, les plus gros possibles ! x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s