Bird Box de Josh Malerman

« L’Homme est une créature pour l’Homme. »

Synopsis :

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Le livre de poche
  • Paru en : 2015
  • Nombre de pages : 380

Mon avis :

      En démarrant ce roman, je m’attendais à une histoire semblable au film Les autres avec Nicole Kidman. Un univers angoissant, plein de suspens, et une avancée difficile à anticiper.

Contrairement à ce que le résumé laisse penser, l’histoire ne porte pas uniquement sur le présent et sur « l’aventure » de Malorie et de ses enfants dehors. La moitié du roman raconte comment les gens sont devenus violents, la façon dont ce « mal » mystérieux s’est répandu et comment les autres ont fait pour survivre face à tout ça. Malorie reste le personnage principal et tout est décrit selon son point de vue et ses propres anecdotes.

Je n’ai pas toujours trouvé les passages du passé pertinent et pire, ils coupaient parfois le suspens du moment pour ne rien apporter de particulier à l’histoire. Le plus décevant reste l’histoire en elle-même qui ne porte que sur le périple de Malorie pour rejoindre les survivants, c’est-à-dire la traversée du fleuve qui ne se fait finalement que sur quelques heures…

Oui il y a du suspens, oui elle rencontre des gens atteints et violents, et des créatures étranges, oui c’est intéressant de voir comment Malorie a dû élever ses enfants pour qu’ils survivent dans ce monde infernal … Mais je m’attendais à tellement plus ! Plus de détails, plus de péripéties, plus d’actions ! Et je pense que tout aurait pu y être si l’auteur avait pris comme point de départ la rencontre de Malorie avec d’autres survivants. C’est finalement cette partie qui était la plus intéressante et la plus addictive.

Ce roman ne m’a pas convaincue et c’est bien dommage …

Ma note :

5/10

Une réflexion sur “Bird Box de Josh Malerman

  1. Pingback: Bilan Août 2018 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s