Le goût du bonheur tome 1 : Gabrielle de Marie Laberge

« Elle ne sait toujours pas lire le ciel, mais elle a trouvé quelle étoile suivre »

Synopsis :

Réunis dans leur résidence estivale de l’île d’Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l’image de l’harmonie et de l’aisance. La crise des années trente les a épargnés. Chez eux, le goût du bonheur l’emporte sur les conventions et les préjugés d’une société paroissiale et étouffante. Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire à encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l’Irlandais Nic McNally.
Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s’annoncent des orages du coeur, des menaces, des trahisons, la maladie. Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l’énergie vitale des Miller.

Quelques petites infos :

  • Editeur : Pocket
  • Paru en : 2007
  • Nombre de pages : 877

Mon avis :

      J’ai mis très longtemps à me lancer dans cette lecture qui ne fait pas du tout parti de mes genres de prédilection. D’abord convaincue de l’acheter par l’amour que porte Margaud Liseuse à cette trilogie, les 800 pages m’ont assez rebuté pour que je le laisse durant plusieurs mois dans ma PAL sans y toucher. Merci donc à Saefiel et son challenge de l’été qui m’a permis d’enfin me lancer dans ce fabuleux roman !

Bon d’abord, l’Histoire n’est pas du tout mon truc ! Donc je ne peux pas « juger » de la qualité historique de ce roman. L’auteure elle-même avoue dans une note avoir peut-être mélangé fiction et réalité. Quoi qu’il en soit j’ai bien aimé découvrir un peu plus l’époque des années 30 à travers les yeux de Gabrielle, coincée entre sa famille conservatrice et pieuse et son mari et ses amis plus libérés sur la religion, le sexe ou plus généralement la place de la femme dans la société.

Plus largement, je trouve que Gabrielle, que l’on suit sur plusieurs années, est touchante et comme tant d’autres, on tombe sous le charme de cette jeune femme forte, aimante, généreuse, engagée, au caractère bien trempé pour l’époque. Elle nous donne envie d’en apprendre toujours plus sur son quotidien, ses interrogations, son évolution. Et j’ai adoré tellement d’autres personnages !

Si ce premier tome est dans votre PAL ou que vous aimez les sagas familiales et que vous ne connaissez pas encore celle-ci, s’il vous plaît lancez-vous ! N’ayez pas peur des 800 pages ou du français canadien, vous les oublierez très vite tant vous serez bien chez les Miller !

Ma note :

9.5/10

3 réflexions sur “Le goût du bonheur tome 1 : Gabrielle de Marie Laberge

    • Oh oui, je suis sûre que tu adorerais ce roman ! J’espère que tu te lancera, il nous fait passer par tellement d’émotions et touche à tellement de thématiques que je l’ai encore dans la tête x)

      J'aime

  1. Pingback: Bilan Octobre 2018 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s