Larmes rouges tome 1 : Réminiscences de Georgia Caldera

« Personne… Seule… Ces mots résonnaient dans sa tête comme une litanie imposée malgré elle à son esprit. Où qu’elle se tournât, où qu’elle regarda, le tableau était noir, saturé, sans salut, sans futur… »

Synopsis :

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Quelques petites infos :

  • Editeur : J’ai lu
  • Paru en : 2013
  • Nombre de pages : 476

Mon avis :

      Le fait de démarrer l’histoire avec un personnage déprimé et suicidaire nous apporte tout de suite une atmosphère très sombre. Très vite d’ailleurs l’ambiance devient électrique à cause de tous les phénomènes étranges qui arrivent à Cornélia – honnêtement à sa place, ma santé mentale se serait fait la malle dès le départ !

Du coup j’étais très contente de ce démarrage qui semblait m’annoncer beaucoup de frissons. Malheureusement ça s’est estompé rapidement à cause des interminables descriptions et remises en question de Cornélia qu’on retrouve du début à la fin du roman et dont je me suis très vite lassé. Alors certes c’est un premier tome donc forcément il y a des longueurs mais là, c’était tellement trop que  j’en suis même arrivé à lire certains passages en diagonale pour pourvoir arriver sur les dialogues et avancer un peu dans l’intrigue.

J’ai trouvé qu’il y avait aussi beaucoup de clichés ; le vampire froid et mystérieux dans son château, le papa trop protecteur, la petite Cornélia toute fragile qu’il faut à tous prix protéger et qui se trouve être hypocrite au possible et pas très maline … beurk !

Malgré tout j’ai passé un bon moment de lecture, même si j’ai un peu traîné certains passages, car l’auteur réussit à nous faire croire que des rebondissements arriveront au fur et à mesure des déclarations d’Henri. Rahhh cette curiosité !

Un premier roman à découvrir même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi.

Ma note :

6/10

3 réflexions sur “Larmes rouges tome 1 : Réminiscences de Georgia Caldera

  1. Je comprends totalement ton ressenti sur ce premier tome, en le relisant récemment, j’étais un peu dans le même état d’esprit. Cornélia, de plus, dans ce premier tome, a quelque chose de très insupportable, par moment on a à faire à une fille très capricieuse et pleurnicharde (bon, je comprends qu’elle puisse être à bout, vu ce qu’elle vit) mais ce caractère est assez dérangeant pour le lecteur. Le premier tome traîne un peu en longueur, je pense que c’est voulu, car il est là pour exposer en premier lieu l’ambiance, l’environnement, etc. Si tu as le courage et l’envie néanmoins de continuer la saga, je pense et j’espère que tu ne seras pas déçue par la tournure des prochains évènements. Pour moi, le tome le plus intéressant a été le troisième ! Le deuxième est un peu plus mouvementé aussi.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s