Sorcière de Chair de Sarah Buschmann

« – Les techniciens ont lancé une analyse ADN et un étrange résultat est apparu : le profil génétique se modifie en fonction de la personne qui lance le test.
– Quoi ? ça n’a aucun sens !
– La sorcellerie est impliquée ? demanda Chiara, impassible.
Hayton lui lança un regard mi-surpris, mi-agacé. Arabella hocha la tête.
– C’est la seule explication. Une sorcière a probablement contrôlé la première victime pour qu’elle s’écorche vive, puis cette mère, l’obligeant à assassiner sa famille.
– ça n’explique pas cette histoire d’ADN, lança le lieutenant Hayton d’une voix plus calme, mal à l’aise devant la tournure que prenait l’affaire. Les sorcières ont ce pouvoir ?
– Non, pas à proprement parler. Mais l’ADN ayant une charge électrique, une modification leur reste accessible par l’utilisation d’un sort.
– Et depuis quand es-tu une spécialiste ? »

Synopsis :

Australie, 2016.
Sept ans après un massacre qui a décimé toute une famille, de nouveaux meurtres surviennent à Melbourne. Des homicides si sordides que la Sorcellerie de Chair, taboue depuis les grandes chasses qui ont déchiré le pays, est évoquée.
Pour Arabella Malvo, lieutenant de la brigade criminelle, ils s’avèrent particulièrement déstabilisants. Pourquoi les victimes lui ressemblent-elles comme des sœurs ? Le meurtrier la connaît-elle ? Pourquoi maintenant ?
Une chose est sûre : l’abîme qu’elle fuit depuis toutes ces années risque de s’ouvrir à nouveau sous ses pieds. Et cette fois, de l’engloutir pour de bon…

Quelques petites infos :

  • Editeur : Editions Noir d’Absynthe
  • Paru en : 2018
  • Nombre de pages : 359

Mon avis :

      Entre thriller et fantastique, avec une ambiance sombre et mystérieuse, on découvre Arabella Malvo qui ne vit que pour son travail d’enquêtrice à la criminelle. Lorsque surviennent des crimes particulièrement violents maquillés en suicides, Arabella sait que c’est l’oeuvre de sorcières de chair même si cela fait longtemps qu’on n’en a pas entendu parler. Et puisque les victimes lui ressemblent étrangement, le lieutenant ne va pas hésiter à mener l’enquête de son côté et à suspecter même son coéquipier.

Son enquête est entrecoupé de scènes qui ont lieu sept ans plus tôt, nous dévoilant la vie de Sterenn, une jeune sorcière aux faibles pouvoirs promise à un homme cruel et sadique. On en apprend également beaucoup sur les sorcières de chair, dont les pouvoirs se concentrent sur la manipulation mentale. Plus la sorcière est puissante, plus elle peut contrôler ses victimes par les gestes, la parole, les souvenirs, et à distance ; pratique pour un tueur en série.

En tant que lecteur, on est pris dans l’engrenage de cette histoire dès les premières pages. Révolté par ce que subit Sterenn, curieux de comprendre le lien entre le massacre survenu des années plus tôt et les nouveaux, tendus par les quiproquos et les non-dits qui entraînent les agents sur des terrains dangereux, la plume de Sarah Buschmann est aussi fluide qu’impitoyable et terriblement sournoise.

Il faut tout de même savoir qu’ici l’auteure de mâche pas ses mots et les scènes de crimes sont décrites de façon assez crue. Attention donc aux âmes sensibles ! Mais si vous avez le coeur accroché, n’hésitez pas à courir découvrir ce livre qui ne vous laissera pas indemne !

Ma note :

10/10

2 réflexions sur “Sorcière de Chair de Sarah Buschmann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s