Mardi sur son 31 #49

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie !

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

Pour terminer ce mois de novembre, j’avais envie d’une lecture « sûre », je me suis donc tournée tout naturellement vers Patricia Briggs et j’ai choisi de lire Alpha et oméga tome 5 : Dans la gueule du loup.
Le problème quand on veut citer un passage qui n’est pas d’un premier tome, c’est de ne pas vous spoiler … alors exceptionnellement ce mardi, voici la citation de la page 131  :

« Alors qu’ils inspectaient le sous-sol pour la troisième fois, Charles remarqua quelque chose d’étrange dans le terreau sur le lit ; une ligne droite où il n’y aurait pas dû en avoir. Avec une grimace, il dégagea un bout de papier plié des restes de Jonesy … Une page arrachée à un livre.
– Qu’as-tu là ? demanda Asil de l’autre côté du lit.
– Une page duSilmarillion, dit Charles en la dépliant.
Par-dessus les lettres imprimées de l’avant-propos de Christopher Tolkien, quelqu’un avait écrit d’une main tremblante et sans pontuation ;
« Hester Hester dit qu’ils se renseignaient sur les sauvageons
il y a un traître et c’est l’un des nôtres Hester Hester »
Le nom Hester, répété au début et à la fin du message, était rédigé dans une écriture visiblement plus régulière que le reste.
Bien sûr qu’il y avait un traître, songea Charles. Comment quelqu’un pourrait-il être au courant de l’existence de la cabane isolée d’Hester s’il n’y en avait pas un ?
– Eh bien, dit Asil, qui s’était rapproché pour pouvoir lire par-dessus l’épaule de Charles. Il aurait pu être plus précis. Le traître est-il un sauvageon ? Un fae ? Un membre de la meute ? Au moins, on sait qu’ils cherchaient un des sauvageons (il marqua une pause). Ou tous.
Une chasse, dit Frère Loup avec une sombre satisfaction. Hester nous a donné une chasse. »

Bon déjà, il faut le dire, c’est le bonheur de retrouver Anna, Charles, Asil et tout le reste de la meute. Mais en découvrir encore plus sur celle de Bran, ses secrets, ses mystères, c’est toujours aussi top.
Bon par contre l’histoire du traître interne à la meute me perturbe beaucoup. Je croise les doigts pour que ce ne soit pas un personnage que j’aime bien !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s