Shades of magic tome 1 de V. E. Schwab

« Écoute, ce n’est pas compliqué. On vole tous pour obtenir quelque chose. Parfois, c’est pour de l’argent, mais parfois, c’est une affaire de… maîtrise de sa destinée. Violer les règles procure un sentiment de puissance. L’intérêt, c’est de défier l’autorité. Certains volent pour rester en vie, d’autres pour se sentir en vie, voilà ce que je crois. C’est aussi simple que ça. »

Synopsis :

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

Quelques petites infos :

  • Editeur : Lumen
  • Paru en : 2017
  • Nombre de pages : 505

Mon avis :

Comme on peut s’y attendre avec un univers aussi riche, le début de ce premier tome est assez en longueur pour pouvoir nous introduire correctement dans ce dédale de magie et de mondes parallèles. Et même si je comprends que l’auteur ait pris son temps pour nous décrire tout ça et ne pas perdre son lecteur, j’aurais quand même préféré que l’action arrive plus vite.

J’ai aussi eu du mal à accrocher au personnage de Kell, qui, malgré son adoption par la famille royale, son travail qui lui permet de voyager, sa condition loin d’être misérable, ne fait que se plaindre à longueur de temps. J’avais juste envie de lui mettre des claques 1 page sur 2 …

Delilah Bard, au contraire, m’a énormément plu par sa soif de vivre et son caractère bien trempé. Même si on sent qu’elle finit par s’attacher à Kell, elle reste elle-même jusqu’au bout et c’est appréciable de ne pas avoir un personnage féminin de plus qui change son caractère pour « entrer dans le moule » et plaire au héros. Elle m’a beaucoup rappelé les personnages de Six of crows, marqués par la vie et conscient de ce qu’ils sont.

Malgré tout, je reste sur ma faim. Je n’ai pas eu de « whaou » pendant ma lecture et j’en suis la première déçue. Encore une saga à succès pour laquelle je passe totalement  à côté. Pourtant, tout est là pour me plaire et l’écriture est très fluide. Peut-être un manque d’actions ? Ou des rebondissements trop prévisibles ?

Si vous avez lu le second tome, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé par rapport au premier. Sans spoils s’il vous plaît  ! 😉

Ma note :

7/10

Une réflexion sur “Shades of magic tome 1 de V. E. Schwab

  1. Pingback: Bilan Janvier 2019 |

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s