Les pluies tome 1 de Vincent Villeminot

« Hier ton frère m’a demandé si on allait s’en sortir. Toi, tu me demandes comment. Ça fait une sacré différence. »

Synopsis :

Kosh n’a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant quatre mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui parait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n’a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l’eau. Et qu’ils sont la plus belle chose qu’il ait jamais vue. Surtout lorsqu’elle sourit. Qu’il la fait sourire. Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu’ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique à l’idée qu’il s’agit du dernier espoir de s’en sortir, Kosh est arraché à Lou. « Survis … » la supplie-t-il. « Survis, et moi, je te retrouverai ».

Quelques petites infos :

  • Editeur : Fleurus
  • Paru en : 2016
  • Nombre de pages : 339

Mon avis :

      Ce n’est pas souvent que je lis des romans d’anticipation ou des romans catastrophe. Du coup, je m’attendais à autre chose.

L’histoire de Kosh qui, comme il est l’adolescent le plus grand, se voit devenir responsable de son frère, son amie Lou et les deux frère et soeur de Lou, est plutôt douce. Bien sûr il y a des moments de tension face aux différents événements qui se produisent et qui font ressortir ce que l’Homme a de pire en lui et il y a quand même pas mal d’actions.

Malgré tout, j’ai eu l’impression que c’était plutôt une toile de fond qui nous permettait de nous concentrer davantage sur les relations entre les personnages ; l’amour naissant entre Kosh et Lou, l’amitié entre leur deux frères, devenir adulte, gérer un ado alors qu’on n’a que quelques années de plus que lui etc. Kosh est d’ailleurs assez redoutable sur la question de la survie pour quelqu’un qui était destiné à l’exploitation agricole dans un petit village qu’il n’a jamais quitté. J’ai trouvé qu’à en plus 14 ans, ça manquait parfois un peu de crédibilité.

Vincent Villeminot nous propose quand même des personnages attachants et leur séparation pousse la curiosité jusqu’à la dernière page pour savoir s’ils seront réunis. Le deuxième tome porte d’ailleurs sur ce qu’à vécu Lou sur la terre ferme, séparée de Kosh, son frère et sa soeur. Comme le tome 1 a été une lecture agréable mais sans plus, je ne pousserais pas jusque là. Je pense malgré tout que c’est un roman qui trouvera un bon public chez des adolescents 🙂

Ma note :

7/10

5 réflexions sur “Les pluies tome 1 de Vincent Villeminot

  1. Pingback: Bilan avril 2019 | Chroniques de Milleca

Répondre à entournantlespages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s