Kayla Marchal tome 1 : l’exil de Estelle Vagner

« Sans un mot, elle vient sur le lit, dérangeant le chat qui s’était installé contre moi. Elle me prend dans ses bras, comme si elle voulait me consoler.
– Ça doit être horrible de grandir sans film d’amour, sans dessins animés et sans Buffy. »

Synopsis :

Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale ! Motif de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu’elle goûte enfin à la liberté et s’adapte à une nouvelle vie, les ennuis pointent  à nouveau le bout de leur nez. Déjà trahie une fois par son clan d’origine, pourra-t-elle se fier à quelqu’un ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Seul le karma en décidera – un karma déterminé à se moquer d’elle et à faire ressurgir certains fantômes du passé …

Quelques petites infos :

  • Editeur : J’ai lu
  • Paru en : 2019
  • Nombre de pages : 379

Mon avis :

      Ce roman, d’abord sorti en grand format aux éditions du Chat noir, me faisait tellement envie ! Et puis j’ai rencontré l’autrice par hasard sur un salon du livre et elle n’a fait que titiller encore plus ma curiosité. Malheureusement, je n’avais pas pu l’acheter à ce moment là (déjà trop de craquage à mon actif ! 🙈). Alors quand il est sorti en poche, mouahahah je me suis fait plaisir !!!

Sitôt arrivé à l’appart, sitôt lu ! Et qu’est ce que je me suis régalé ! Bien souvent, quand j’entame un livre qui me fait envie depuis longtemps, j’ai très peur de trop en attendre et d’être déçue. Mais alors là, j’y ai trouvé pile ce que j’avais envie de lire et imaginé pour ce livre !

Dans ce premier tome, on vous parle de l’histoire de Kayla, une orpheline avec un petit problème de transformation. Mais plus que ça, c’est un aimant à ennuis au caractère ravageur. Le seul petit point qui m’a agacé chez cette héroîne, c’est son problème d’hormones. On dirait qu’elle va sauter sur chaque mec qu’elle croise ! Il faut dire bien sûr pour sa défense qu’ils sont tous hyper canons, mais quand même x) Pour le reste, je ne peux qu’être d’accord avec la citation de Cassandra O’Donnell qu’on peut retrouver sur la quatrième de couverture :

« Une héroïne au tempéramment de feu, un univers sombre et intrigant, une histoire addictive … bref, de la bit-lit comme on aime ! »

Je ne peux pas dire que j’ai eu de grandes révélations sur l’intrigue, il y a quelques petites choses que j’ai vu venir. Mais c’est tellement bien écrit et les personnages sont tellement attachants qu’on ne peut que savourer ce roman rempli d’actions, d’amour, de découvertes et de trahisons.

Un point essentiel également pour moi, la crédibilité. Et la situation de Kayla, qui a vécu toute sa vie à l’écart du vrai monde, quasiment dans une secte, est vraiment respectée ; beaucoup de petits détails – comme dans la citation – apportent des petites touches d’humour ou de remises en question très intéressantes.

Bref, si vous aimez la bit-lit, je ne peux que vous conseiller de démarrer cette saga ! 😀

Ma note :

8/10

5 réflexions sur “Kayla Marchal tome 1 : l’exil de Estelle Vagner

  1. Pingback: Bilan avril 2019 | Chroniques de Milleca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s