Mardi sur son 31 #67

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie !

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

Après Agatha Raisin, je n’avais pas envie de me replonger dans du fantastique. Alors je me suis décidée à découvrir une plume que je ne connaissais pas encore malgré sa notoriété ! Cette semaine j’ai choisi de lire Eleanor & Park de Rainbow Rowell 🙂

« Il s’est avancé vers la table suivante. Park s’est avachi un peu.
– Interdiction formelle de prendre La route non prise, soit dit en passant, je ne peux plus l’entendre ! Et pas de Shel Silverstein. Il est grandiose, mais vous n’êtes plus au collège. Nous sommes entre adultes ici. Choisissez un poème d’adulte… Un poème romantique. Si vous voulez mon avis, il vous sera fort utile.
Il est passé au bureau de la nouvelle, mais elle n’a pas quitté la fenêtre du regard.
– Bien sûr, c’est à vous de voir. Vous pouvez prendre Un rêve différé … Eleanor ?
Elle a tourné la tête, l’air absent. Mr Stessman s’est penché vers elle :
– Vous pourriez le prendre, Eleanor. Il est poignant de vérité. Mais quand aurez-vous l’occasion de le citer ? Non. Prenez un poème qui vous parle, et qui vous aidera à parler à quelqu’un.
Park avait l’intention de choisir un poème avec des rimes, facile à retenir. Il appréciait Mr Stessman, vraiment, mais il aurait aimé qu’il n’en fasse pas toujours des caisses. Chaque fois qu’il déambulait dans la classe de cette manière, Park était mal à l’aise pour lui.
– On se retrouve à la bibliothèque demain, conclut le prof, de retour à son bureau. Demain, nous cueillerons les roses de la vie.
La cloche a sonné. »

Bon, je suis vraiment dégoûtée de vous proposer cet extrait aujourd’hui qui est bien loin d’être le meilleur, mais c’est le jeu du « Mardi sur son 31 » !
En réalité, c’est un roman qui cache plein de petits passages vraiment extras, mignons, poignants, je pense même que je vais essayer d’en noter quelques uns pour vous les livrer dans la prochaine chronique ! 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s