Fanny Z de Josèphe Viallard

« Fanny marque une pause avant de poursuivre. Elle se dit que ce ne peut être qu’un signe du destin d’être là et d’avoir eu envie de regarder dans ces placards, de tomber sur ces cahiers. Après tout, pourquoi Rachel ne l’aurait-elle pas, elle-même, conduite à ce journal ? Fanny a senti comme une force qui la poussait vers cette chambre. Une auréole de mystère plane depuis toujours au-dessus de Rachel. Ce doit être le moment pour Fanny de lever le voile, de se rapprocher d’elle. Sans la trahir. »

Synopsis :

Fanny, jeune journaliste reporter au Moyen-Orient, doit rentrer précipitamment en France. Elle va s’isoler en Corrèze dans la maison de Rachel, sa grand-mère paternelle, morte depuis trois ans. Cette dernière, parisienne d’origine juive, s’était elle-même réfugiée en Limousin durant la Seconde Guerre mondiale. La découverte du journal intime de Rachel révèle à Fanny une période de la vie de sa grand-mère qu’elle ne soupçonnait pas, ce qui la plonge dans une quête des secrets familiaux liés à l’histoire de la Résistance locale…
Entre le chaos actuel du Moyen-Orient et les temps plus que troubles de l’Occupation, deux époques, deux lieux, deux personnages entrent en résonance. Avec son sens professionnel de la recherche des faits et de la vérité, Fanny se lance dans une enquête sur le secret enfoui de Rachel. La reconstruction progressive de l’histoire familiale se mêle dès lors à la grande Histoire. Mais c’est le goût de l’écriture, chez Fanny, qui mènera à la révélation… émouvante.
Cette fiction, qui fait entrer en vibration le destin de deux femmes à deux générations de distance, se joue des genres : à la fois roman familial, policier, historique et même roman dans le roman. Un récit passionnant, construit sur un rythme crescendo, qui explore notamment la question de l’identité.

Lire la suite