Sorcière de Chair de Sarah Buschmann

« – Les techniciens ont lancé une analyse ADN et un étrange résultat est apparu : le profil génétique se modifie en fonction de la personne qui lance le test.
– Quoi ? ça n’a aucun sens !
– La sorcellerie est impliquée ? demanda Chiara, impassible.
Hayton lui lança un regard mi-surpris, mi-agacé. Arabella hocha la tête.
– C’est la seule explication. Une sorcière a probablement contrôlé la première victime pour qu’elle s’écorche vive, puis cette mère, l’obligeant à assassiner sa famille.
– ça n’explique pas cette histoire d’ADN, lança le lieutenant Hayton d’une voix plus calme, mal à l’aise devant la tournure que prenait l’affaire. Les sorcières ont ce pouvoir ?
– Non, pas à proprement parler. Mais l’ADN ayant une charge électrique, une modification leur reste accessible par l’utilisation d’un sort.
– Et depuis quand es-tu une spécialiste ? »

Synopsis :

Australie, 2016.
Sept ans après un massacre qui a décimé toute une famille, de nouveaux meurtres surviennent à Melbourne. Des homicides si sordides que la Sorcellerie de Chair, taboue depuis les grandes chasses qui ont déchiré le pays, est évoquée.
Pour Arabella Malvo, lieutenant de la brigade criminelle, ils s’avèrent particulièrement déstabilisants. Pourquoi les victimes lui ressemblent-elles comme des sœurs ? Le meurtrier la connaît-elle ? Pourquoi maintenant ?
Une chose est sûre : l’abîme qu’elle fuit depuis toutes ces années risque de s’ouvrir à nouveau sous ses pieds. Et cette fois, de l’engloutir pour de bon…

Lire la suite

Mardi sur son 31 #44

Je vous retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi proposé par Les Bavardages de Sophie !

Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. J’ai trouvé le concept génial !

Ma troisième lecture d’automne reste sur le thème des Halliennales avec Sorcière de Chair de Sarah Bushmann, une toute nouvelle autrice que j’ai rencontré là bas.
Voici la citation de la page 31 : Lire la suite